Privé

 

Logo AID

AID » signifie Action Intégrée de Développement. 

En ce sens, le réseau AID est d’abord une multitude de projets d’insertion sociale et professionnelle articulés autour de la formation et/ou de l’emploi. Des projets ancrés dans un tissu socio-économique et culturel local.

Les projets soutenus se veulent autant d’expérimentations d’un développement alternatif égalitaire. Le réseau AID, c’est le rassemblement de ces initiatives, de ces projets, de ces expérimentations, autour de valeurs communes.

En substance, les centres du réseau AID se veulent des réponses aux situations d’inégalité, au travers de projets concrets, portés par des acteurs de changement avec et pour les personnes vivant les réalités de l’exclusion sociale, économique, politique et culturelle. Les actions se mènent dans le cadre de l’insertion socioprofessionnelle à travers la formation et l’emploi, mais aussi en travaillant avec les personnes à leur émancipation individuelle et collective en tant que citoyens actifs.

http://www.aid-com.be

Moc logo web_0

Le Mouvement Ouvrier Chrétien (MOC) est le porte-parole politique d’organisations sociales qui trouvent leur origine dans l’histoire ouvrière et le monde sociologique chrétien. Il rassemble les organisations suivantes: CSC, Mutualité chrétienne, Vie Féminine, Equipes populaires, JOC.

Indépendant, progressiste et pluraliste, le MOC est un mouvement social qui développe un projet politique de solidarité fondé sur l’égalité. Il est présent tant en Wallonie qu’à Bruxelles. Son alter-ego flamand est l’ACW (Algemeen Christelijke Werknemersverbond)

Les options fondamentales défendues par le MOC et ses organisations peuvent être résumées autour de quatre grands thèmes :

  • assurer l’égalité de toutes et tous en défendant et en renforçant les droits humains fondamentaux;
  • développer la solidarité par une sécurité sociale forte et durable et par un impôt juste qui finance valablement les fonctions collectives;
  • approfondir la démocratie par le renforcement du rôle régulateur de l’Etat et la reconnaissance des mouvements et des associations volontaires;
  • promouvoir le développement durable et rechercher un nouvel équilibre mondial basé sur la paix et la justice.

CISP_logo_BASELINE_2016_CMJN (1)

Un partenaire pour l’insertion

L’Interfédé est née de la volonté commune des cinq Fédérations qui poursuivent l’objectif de favoriser l’accès à la formation et à l’emploi pour tous. Celles-ci représentent ensemble 152 Centres d’insertion socioprofessionnelle (CISP) en Wallonie (Entreprises de Formation par le Travail (EFT) ou Organismes d’Insertion Socioprofessionnelle (OISP)).

 

L’interfédé a pour missions de :

Promouvoir l’ensemble du secteur des centres d’insertion socioprofessionnelle (CISP) ;

Soutenir la professionnalisation des CISP en prônant la cohérence et la qualité des pratiques formatives, évaluatives, organisationnelles, administratives ;

Représenter les CISP auprès des instances politiques et institutionnelles ainsi qu’auprès des instances relatives à la formation des adultes, en y faisant entendre une voix concertée du secteur ;

Relayer les préoccupations du secteur au sein des instances de concertation sociale ;

Coordonner et organiser la formation continuée des travailleurs du secteur ;

Favoriser l’émergence de nouvelles initiatives et pratiques de terrain.

2015-logo-academie-baoj

BAO-Jeunesse est une organisation de jeunesse reconnue par la Fédération Wallonie-Bruxelles. Elle propose une éducation à la citoyenneté active, critique et solidaire via le développement de la coopération par la pédagogie du jeu.

Son action première consiste, notamment grâce à son académie citoyenne, à concevoir et à réaliser par, pour et avec les jeunes des activités de sensibilisation, d’animation, de formation et d’évaluation des processus durables de coopération qui s’inscrivent dans une perspective d’égalité, de justice, de mixité, de démocratie tant culturelle que sociétale et de solidarité pour tous. Nous attachons une importance particulière à l’enjeu citoyen de notre mission. En effet, la coopération est un chemin privilégié qui mène à la citoyenneté : être citoyen n’a de sens pour un individu que si cette notion s’inscrit dans une dimension humaine de vivre ensemble, fruit d’une coopération intergénérationnelle.